Marquée à vie

18 juin

Si tu me suis, tu as du comprendre que mon bébé n’est pas arrivé aussi rapidement que je l’aurais cru. Lorsque j’ai arrêté la pilule, j’ai naïvement cru que le mois suivant je serai enceinte. Bah oui je suis pas du genre à pinailler moi. Quand je veux quelque chose je mets tout en oeuvre pour l’avoir et depuis toujours ça marche. Le cul bordé de nouille ?! Non juste persévérante ! Et ben là c’était dans le cul les illusions !

Des mois et des mois d’excitation, d’espoir, d’envie, d’impatience… puis de la tristesse, un désenchantement, du désespoir et un découragement. Un grand sentiment d’injustice à voir toutes les pintades enceintes autour de moi. Oui oui tout le monde (je crois pas qu’on soit du genre à relativiser dans des moments comme ça, pas moi du moins).

Mais franchement quand non seulement tu galères à tomber enceinte et quand enfin cela arrive, ça ne dure pas plus de 10 semaines, les nanas qui t’annoncent leur grossesse en te disant "c’était pas prévu mais on est content". CONNASSE encore heureux que tu sois contente. A vrai dire à ce moment là y’a pas de connasse qui sort. Pour ma part en tous cas, j’en avais même pas la force. Au début j’esquisse un petit sourire pour faire mine d’être ravie pour elle (pas crédible pour un sous), puis en sentant les pleurs arriver je quitte la soirée en douce pour pas plomber l’ambiance.

Incapable de me réjouir d’une "bonne nouvelle", durant toute cette période, j’ai peu à peu fait du tri dans mes relations. Ou plutôt "on", car on était deux dans cette histoire. On a évité les rencontres avec nos amis ayant des enfants (et ils sont toujours là aujourd’hui) je ne supportais pas de les voir dégoulinant de bonheur.

Huhu ils sont trop heureux ça se voit... sauf que le petit il va se casser la gueule là

Quoique j’avais pas besoin de eux, il me suffisait d’aller voir mon gynéco pour ça. C’est TROP COOL d’aller consulter un gynécologue-obstétricien pour des problèmes d’infertilité. La salle d’attente blindée de femmes enceintes, j’y avais pas pensé à ça. Et aller hop c’est reparti pour les larmes…

Et pourtant je suis bien contente de l’avoir rencontré. Avant j’étais suivie par une gynécologue "de ville". Le genre de femme qui te dit "et oh un bébé c’est pas quand on veut, revenez dans 2 ans". Puis quand arrive la fausse couche elle te dit "c’est normal c’est une grossesse sur 5. Vous n’êtes ni la première ni la dernière". Bah oui elle a raison mais c’est pas ça que je voulais entendre, par contre c’est bien ce type de petites phrases routinières qui te donnent un coup de massue quand tu n’en as déjà pas besoin.

On a bien fait de changer, il a su nous écouter, nous prendre en considération. Ne pas juger nos inquiétudes pour de l’impatience, ne pas parler d’un embryon mais bien d’un bébé… Du coup il m’a également suivi pour la grossesse, et il y a quelques semaines je suis retournée à son cabinet pour la consultation post-partum. J’y suis allée avec ma fille et dans la salle d’attente y’avait une femme visiblement pas enceinte. Si ça se trouve elle l’était, ou encore elle n’a aucune envie de l’être. Peu importe, j’osais même pas la regarder, je me sentais mal à l’aise pour elle. Pas de la pitié, non non, c’est plutôt moi qui avais honte d’être là, heureuse devant elle. Je peux te dire que je  faisais pas ma maligne avec mon bébé.

D’ailleurs lorsque dernièrement une amie m’a appris, à mi-mot, qu’elle avait des difficultés pour avoir un enfant, je n’ai pas su quoi dire, quoi faire… Partagée entre la gêne d’y être moi même arrivée, et illégitime dans tout conseil ou soutient dans la mesure où notre combat n’aura duré "que" deux ans et qu’en plus bébé est arrivé sans aide médicale.

***

J’ai beau être maman et savoir que je peux avoir un enfant naturellement, j’ai tellement été marquée par cette période. Deux années qui m’auront bouleversées. Moi la nana hyper forte et sûre de moi, je me suis rendu compte qu’on était peu de chose face à ces difficultés. Au fond de moi, je crois que je resterai à tout jamais celle qui n’arrivait pas à avoir d’enfant.

***

NB1 : j’ai toujours mes boites de Clomid et de Duphaston dans le placard… pourquoi faire ?! je sais pas, au cas ou 

NB2 : Parce qu’il est hors de question que je ne termine pas sur une note positive… Je garde aussi de cette époque un couple dont l’amour n’a cessé de se renforcer au fil des déceptions et une confiance immense en celui qui partage ma vie. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

About these ads

18 Réponses to “Marquée à vie”

  1. faithfullyyours 18/06/2011 at 11:07 #

    Et ouais, l’infertilité, ÇA CALME! Moi d’ici quelques mois je pense que je dirai Vraiment connasse aux femmes enceintes! C’est un bel article en tout cas!

    • carolacheche 18/06/2011 at 14:01 #

      C’est le moins qu’on puisse dire !!!
      Je te trouve d’ailleurs très forte pour nous supporter au quotidien, je crois que je suis devenue typiquement le genre de nana que je détestais à l’époque (mais je me soigne hein).

  2. agnes 18/06/2011 at 11:51 #

    tu me demandais hier si je serai choquée par ce post, eh bien pas du tout… Sans rentrer dans les détails, dans ma famille il y beaucoup de membres qui se sont confrontés à l’infertilité, et à partir de 20 ans j’ai commencé à angoisser pour ma propre fertilité…Inutilement, il s’avère…
    Je me sens mal à l’aise de voir certaines amies essayer en vain, alors que pour moi il aura suffit d’un moment d’ inattention pour que cela arrive, je ne peux que soutenir en ayant bien conscience que certaines se sont mise à m’éviter, ce que je ne peux que comprendre…

    • carolacheche 18/06/2011 at 14:06 #

      Ouf :)
      Vu le nombre important de remarques* que j’ai encaissé durant cette attente, j’ai tendance à croire que personne ne peut comprendre… Mais de toutes évidence si.

      * Les remarques du genre :
      N’y pense pas, tout ça c’est dans la tête. Tu fais un blocage.
      Soyez patient ça va venir.
      Ca fait que x mois… oh ça va !
      Faites des gosses ! (sous entendu c’est un calvaire alors profitez de ne pas en avoir)

  3. Millie Rose 18/06/2011 at 15:15 #

    Tu as réussi à m’émouvoir tiens ! J’ai longtemps cru avoir d’énormes difficultés à être enceinte, je n’avais qu’à regarder autour de moi… 3 ans pour ma soeur, 3 année de pleurs et de peur, 1 fausse couche et 3 morts-nés pour ma mère, soit presque 10 ans… J’en avais tellement peur que lorsque pouf, magie, à peine décidé aussitôt exaucée, j’ai refusé de mettre qui que ce soit au courant, partagée entre la culpabilité de cette "grossesse facile" et l’incrédulité la plus totale… Tant que mon ventre n’a pas été rond, et ce malgré les échos, je n’y ai pas cru…
    Avant d’être enceinte, j’avais peur de ne pas pouvoir, après avoir réussi j’avais peur d’être "la connasse" de la famille… C’est con une fille émotive !!

    • carolacheche 20/06/2011 at 19:56 #

      C’est loin d’être con une fille émotive (je dis ça parce que ça m’arrange, vu que moi aussi je le suis) ;)
      Tu es tout simplement une fille touchée par les problèmes de ses plus proches, maintenant il ne faut pas que cela prenne le dessus sur ton propre bonheur (comment donner des conseils quand on est pas foutu de les appliquer pour soi même ?! -> voilà c’est tout moi).

  4. frimousse 18/06/2011 at 23:56 #

    Comme je me retrouve dans ton article. Et dans la salle d’attente du gynéco. Avant et après le GraindeCafé. J’en avais fait un dessin sur mon blog. Moi aussi je suis mal à l’aise.
    Et pourtant, on les a mérités nos bébés. C’est terrible de dire qu’on a "mérité un bébé". Mais c’est ce que je ressens tellement la douleur a été forte.
    Des bises à toi et à ta puce.

    • carolacheche 20/06/2011 at 20:07 #

      Je viens de faire une recherche et j’ai retrouvé ton dessin, en effet il est très parlant. http://www.madamefrimousse.com/2010/05/saleattente/
      Et je te rejoins complètement sur le "mérite". D’ailleurs je crois que mon attitude avec ma fille aujourd’hui s’en ressent. On ne saura jamais… mais je ne suis pas sûre que j’aurais été aussi maternante avec elle si elle était arrivée au moment où nous l’avions décidé. Cette attente a fait grandir en moi ce besoin de la couver et lui montrer en permanence combien je l’aime et à quel point elle est devenu essentielle.

  5. Estelle 21/06/2011 at 16:23 #

    J’ai eu la chance de tomber enceinte très rapidement, mais étant sur un forum de grossesse & bébé je vois bien qu’il y a des filles qui comme toi galèrent ! D’ailleurs j’en ai envoyé une te lire ça lui remontera le moral au moins ce post ! Se dire que c’est possible !

    Je suis la première à me sentir gênée vis à vis des copines qui n’arrivent pas , ma meilleure amie a fait une fausse couche 3 jours avant mon accouchement je m’en voulais terriblement !
    Bref, beaucoup de bonheur à toi & à ta puce !

    • carolacheche 24/06/2011 at 13:57 #

      Merci beaucoup pour ton message. Comme tu le dis, c’est bien plus souvent un combat que ce qu’on pourrait croire…
      Par contre tu n’as pas à t’en vouloir d’être heureuse. Surtout pas ! A partir du moment où tu as déjà conscience que cela peut-être difficile pour ton amie ça veut bien dire que tu es justement une très bonne amie. Quand j’étais moi même dans ce cas, ce n’est pas le bonheur des autres qui m’était difficile, c’était surtout l’indélicatesse de certains. Je suis sûre qu’elle a été heureuse pour toi, mais de là à ce qu’il y ait une effusion de joie…
      Et puis de toutes façons on ne fais pas sa vie par rapport aux autres. L’arrivée d’un bébé c’est un évènement heureux et ça ne doit pas être "perturbé" par quoique ce soit.
      Merci encore pour ton message
      et des bisous à Tom ;)

  6. Aurélie 28/06/2011 at 12:41 #

    La encore jeme reconnais …..
    en tous points ..
    sauf que la PMA on en a mangé pendant 7 ans !!! 6 inséminations, 5FIV….le replacement d’une vingtaine d’embryons, une fausse couche …..et finalement le miracle
    et mon meilleur ami, qui depuis peu galère aussi ..et j’ai pas les mots ….parce que je connais tellement leurs maux justement
    et cette culpabilité quand je me sens mal dans ma peau en jeune maman (je ne réalise toujours pas que je le suis ! ) parce que j’en ai tellement rever ……..

    • carolacheche 28/06/2011 at 22:41 #

      Ca y est j’ai trouvé une "jumelle" ;)
      C’est dur toute cette période d’attente. Si l’on en croit l’opinion publique, à partir du moment où tu arrives (enfin) à avoir un enfant tu devrais être heureuse et oublier tout ce passage difficile. Est-ce que tu connais le blog de Faithfully ? Je pense notamment à cet article récent http://unjourmonbebeviendra.wordpress.com/2011/06/20/tellement-vrai/

    • carolacheche 28/06/2011 at 23:15 #

      Devant autant de points communs, je te rajouter à mon google reader ;)

  7. chacha 30/06/2011 at 14:08 #

    Je viens de découvrir ton blog et je ne peux passer sur ce post sans laisser de commentaire sur quelque chose qui me touches moi aussi…
    Comme toi, je connais cette galère et ça fait 8 ans ;(
    J’ai l’impression que tout les couples autour de nous ont le droit à ce bonheur mais que nous, nous en sommes banis…C’est dur, c’est très dur…De voir comme tu l’expliques, tant de femme resplendissante enceinte, ou toute une petite famille nageant dans le bonheur…je suis ravie de voir cela mais au fond de moi, pour être franche, une part de jalousie me demandes pourquoi ce n’est pas moi et ma moitié, qui avons le droit à ce grand bonheur…Ou quand les gens te sortent des trucs débiles du genre : "c’est psychologique…c’est dans ta tête…c’est parce que c’est pas le moment…peut-être que c’est mieux comme ça !…vous êtes jeunes, c’est pas grave !…bref et j’en passes !!!…Le genre de conneries qu’on a surtout pas envie d’entendre et qui te donnent envie de mettre une paire de gifles à ton interlocuteur !!! Car en plus, la plupart des personnes qui te le sortent ne savent en aucun cas ce que toi tu vis…ou à vécu…..
    Les gens sont parfois très méchants ou/et maladroits et ne s’imaginent pas le mal qu’ils peuvent faire, avec juste des paroles…
    Pour moi, être mère est devenue…un rêve…oui…un rêve ;(
    C’est pour moi, le plus beau, le plus précieux cadeau, que la vie puisse nous offrir…
    & je crois que jamais je ne me sentirai femme tant que je n’aurai pas connu ce bonheur…
    Car mon cœur est meurtri…mon âme abimée par cette souffrance…cette attente…
    Il manque quelqu’un à ma vie, à notre vie de couple…

    • carolacheche 01/07/2011 at 12:12 #

      Je voudrais tant te réconforter, te dire quelque chose qui puisse te donner le sourire, et pourtant je sais bien qu’aucun mot ne peux soulager cette attente.
      Avec du recul je me dis que les gens ne sont pas méchants, juste TRES maladroits. Et si l’on a pas connu ça, il est évident qu’on ne peut pas comprendre. Dur dur en tous cas… j’ai une pensée émue pour toi, pour tous les couples qui n’ont pas encore cette chance. Parce que je suis sûre que tu l’auras ta chance, d’une manière ou d’une autre, vous serez parents. Quand ?! voilà une autre question ;)

      Je me sens pas à ma place pour te soutenir/comprendre/aider (je n’ai attendu "que" deux ans), mais ce que je peux dire sur ma propre expérience c’est que notre couple est profondément renforcé par cette épreuve.

      Je t’adresse pleins de bonnes ondes.
      Bonne journée

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tellement vrai « Un jour mon bébé viendra - 20/06/2011

    [...] Sûrement ouais. C’est vrai que galérer pour tomber enceinte, c’est rien du tout, on oublie vite. Bon, faut dire aussi qu’ils n’ont pas eu le temps de faire leur première FIV du coup, [...]

  2. Le petit deuxième « Histoire de nombrils - 07/01/2012

    [...] crois que j’ai peur de ne pas réussir à avoir d’autre(s) enfant(s). J’ai été marquée par cette attente (pourtant si infime face aux parcours bien plus longs et difficiles de nombreux couples), prendre [...]

  3. Et puis y a des trucs qui changeront jamais « Un jour mon bébé viendra - 11/05/2012

    [...] même pas assez d’un billet (ni probablement même d’un blog) pour te les dire. Marquée à vie qu’elle dirait ma [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 639 autres abonnés

%d bloggers like this: