Dictionnaire franco-cagole ou l’inverse…

13 oct

On es devenu intime, tu me lis, je te parle du fond de ma culotte, de mes problèmes de couple, de ma gourmandise sans limite, etc. et pourtant il y a une chose que je ne t’ai pas dit…

Je suis bucho-rhôdanienne

En collant l'autocollant « 13, Un amour de numéro » sur votre voiture, votre scooter, votre skate, votre sacoche...vous revendiquez une appartenance et vous portez haut les couleurs du 13.

Ils sont forts au conseil général ! Même que si tu en veux un,

tu peux le commander là. Ne me remerciez pas les gars ;) 

Dis comme ça, tu te demandes : hein, quoi, qu’est-ce que c’est ?!

Je vis dans les bouches du rhône > tout simplement. Et ici, y’a un vocabulaire assez spécifique à la région. D’ailleurs d’un côté à l’autre du département on a pas exactement les mêmes expressions…

T’emballe pas, je suis TOUT sauf une cagole (même si j’aime bien la boire). Ceci dit, en vivant ici, j’apprend chaque jour un peu plus sur le vocabulaire si cher à ma région. Du coup je vais t’en donner quelques secrets :

***

Le meilleur dictionnaire franco-cagole de la terre entière,
il est là enculé va !

(oups mes racines remontent)

Au fait, je suis une feignasse, donc c’est un dictionnaire qui n’est pas classé par ordre alphabétique, mais plutôt par ordre comme ça me vient…

Fada : fou. Ex. T’es fada va ! (oui on fini toujours par "va" et d’ailleurs le "t’es" se prononce en réalité "tié"

En parlant de fou, on dit aussi un jobastre ou encore un calu.

Rien à caguer : rien à faire (en fait ça serait plus "rien à branler" mais ici on essaie de parler bien). Ca va, pas besoin d’exemple, c’est clair non ?

Bisquer : râler. Ex. il fait trop beau, mais je suis au bureau et je peux pas aller à la plage avec mes copines, ça me fait bisquer sévère !

Estouffe gari : pas réellement d’équivalence en français. Ca représente tout ce qui est sec et difficile à avaler. Par exemple des sablés trop cuits.

Etre mal fagoté : être mal habillé. Avec la variante > ressembler à un cageot 

S’escagasser : s’enquiquiner / se donner du mal

Pitchoun : Ca je crois que tout le monde connaît, c’est l’enfant.

Boulègue : du verbe "bouleguer" ça signifie remuer.

Couillon / bèbe / fougasson : un niais

Atchedeu : et merde !

Avoir  la (ou être en) cagne : avoir la flemme

Empéguer :  Là c’est un peu difficile à expliquer car il y a deux définitions. Ca dépend du contexte.
1. Regarde le l’empegadure ! Là il s’agit de l’action de boire, d’où l’alcoolique qui devient ici un "empegadure"
2. Qu’est-ce que t’empegues ? Là en revanche ça signifie qu’est-ce que tu fais ?

Etre espanté :  être épaté

Etre blanquinasse : avoir le teint pâle

Eh bèh : Et bien

Qu’es aquo :  qu’est-ce que c’est

Peuchère : le/la pauvre. Se dit aussi de quelqu’un qui fait pitié Regarde moi le ce peuchère ! (on devine que ce n’est pas très gentil, mais plutôt moqueur)

Partir en biberine / en sucette : le français le dit mieux que nous… partir en couille

Un babi : quelqu’un qui se la raconte (pour l’anecdote, il vient souvent du village voisin > guerre des clans)

Un estranger : quelqu’un qui n’est pas du village (on prononce le S d’ailleurs, on dit un essssetranger > pense à Jean Claude Gaudin si tu as un problème de prononciation)

Esquinter :  âbimer

Se taper une sègue : se masturber

Vé :  regarde

Cané : mort / fatigué. Ex. après une journée de boulot, je suis cané !

C’est d’ailleurs le synonyme de être d’équerre. Etre fatigué (ou variante, avoir trop vu et avoir la gueule de bois -> mais globalement c’est lié)

Collègues : les amis, les copains (rien à voir avec une relation professionnelle)

Arpions :  les pieds

Ratchou :  radin

Un ensuqué / une badasse :  un abruti

Capter : comprendre

Encaper : Croiser quelqu’un. Ex. J’ai encapé Marius au bar ce matin.

Se fader quelqu’un : avoir à supporter quelqu’un

Prendre le bou / prendre le bouillon / S’engatser :  s’énerver

S’emboucaner : s’énerver / se disputer

Un boucan : une forte personnalité, quelqu’un qu’on remarque (pas vraiment un compliment)

Un cafoutche : un débarras / un bordel

Un cabestron : une personne très laide

Etre daubé : être raté, falsifié… ça vaut pour une personne, mais aussi une action, ça dépend vraiment du contexte

Bringue : fête

Etre une bouche : être une grande gueule. Celui qui parle beaucoup mais qui ne fait pas grande chose

Ballon : foot. Oui ici, même quand tu es adulte, tu dis "je vais au ballon" > pour dire je vais à mon entraînement de foot. Ou encore "Tu as regardé le ballon hier soir ?" > qui veut dire "Tu as vu le match de l’OM" ?

Trompette : se dit de quelqu’un qui a peur. D’ailleurs on ne dit pas qu’il a peur, mais qu’il se cague. Ou encore que c’est un cague-mou

Cafi : plein. Ex. Je suis allée au centre commercial, c’était cafi de monde

Chimer : boire

Fatche de / ou putain con :  oh la la

Etre une brêle :  être nul

Les roubignolles :  les couilles

Pati couffin : etc.

Le chichibelli : [attention il va te falloir un peu d'imagination]. Tu vois le type qui sort des toilettes et qui a un bout de la chemise qui dépasse de sa braguette ? bah ce bout de tissus, c’est le chichibelli.

Néguer : noyer. Par exemple à la piscine, quand on s’amuse à couleur l’autre sous l’eau, on le nègue.

Chouraver / chourer : voler / usurper

A dache : loin. Ex. Il est où Marius ? Il est parti à dache ! (parfois on dit même, il est parti à dache les olivettes)

Etre tanquée / être bonnasse : être une jolie fille

D’ailleurs certains diraient qu’ils aimeraient bien la poutraver (terme pas trés élégant pour dire lui faire l’amour). On dit aussi bouillaver.

Et pour embrasser, ici on dit furer

A dieu ! : bonjour

Le cagnard / la cagne : le chaud / la chaleur

Répépier : répéter

Etre frit confit : être ivre

Un paillou / une paillousse : quelqu’un de sale

Se faire carrer : être mis à l’écart

Dégun : personne. Ex. Y’a dégun ici

La pachole / la pantoufle / la choune : le sexe féminin

Etre dans la cagade : avoir des ennuis

Un cairon : un parpaing

La tinche : une cagnotte commune que font quasiment tous les groupes d’amis à l’entrée du bar ou d’une fête. Ca leur permet de payer les conso de la soirée sans se demander à chaque tournée à qui est-ce de payer.

Ne pas avoir de figure / ne pas avoir de race : ne pas avoir une attitude correcte et ne pas en avoir honte

Un bras cassé / un branquignole / une chèvre : un bon à rien

Testard : mon mari…. euh non pardon, ça veut dire têtu

Caille / poule / poulette : petit nom affectueux

***

J’ai aussi toute une série de terme pourtant souvent utilisé mais que j’ai du mal à expliquer… je les note quand même, histoire de.

Oh bordille !

L’encatané !

Zou maï

Ensuqué

Mon vié !

***

Et pour finir, un florilège de surnom (par forcément péjoratif d’ailleurs) que l’on peut se donner dans des groupes d’amis :

Figure d’ampoule

Tronche-plate

Suce-cube

Tarte à l’ail

Frise poulet

Jambe de grive

Guinche lune

Moustache de phoque

Figure de poulpe

Mange merde

Si en fait c’est péjoratif !

***

Alors, ça te parle tout ça ? T’as appris des expressions ?

Et chez toi ? qu’est-ce qu’on dit ?

***

évidemment ce dictionnaire est non exhaustif et l’orthographe plus qu’approximatif… mais si il y en a qui veulent le compléter : je prends !

Rendez-vous sur Hellocoton !

About these ads

40 Réponses à “Dictionnaire franco-cagole ou l’inverse…”

  1. Eve petite souris 13/10/2011 à 16:28 #

    Mais c’est super complet!
    J’ai compris s’il y a quelques chose que je ne comprends pas, je viendrai voir ici, j’ai meilleur temps… ;-)

    • carolacheche 13/10/2011 à 16:33 #

      Hihi, ma copine est franc-comtoise donc j’ai bien compris ;)
      D’ailleurs pour la petite anecdote, dans mon village (mais comme dans beaucoup d’autres) les commerçants natifs du village ont sur leur vitrine "sian d’aqui" histoire de bien signifier que EUX sont de la région.

  2. mademoisellefarfalle 13/10/2011 à 16:32 #

    Oh c’est marrant, il y a plein d’expressions que j’utilise aussi, moi, du Nôôôrd!!! D’ailleurs, esquinter je croyais que c’était ch’ti!!!

    • carolacheche 13/10/2011 à 20:56 #

      Hihi… c’est peut être pas si Marseillais que ça. En tous cas c’est "notre parlé", mais ce vocabulaire est universel ;)

  3. Maman Sioux 13/10/2011 à 16:44 #

    Fatche de, je pensais que ça s’écrivait en un seul mot !
    Sinon, je suis contente, je connaissais pas mal de choses (la faute à ma Marseillaise de mère qui nous disait de temps à autre qu’on l’escagasser… mais c’était gentil ;-) ) Ou alors "tu vas pas en faire une cagade ??". Et combien de fois elle nous a dit qu’on était testard (mon père) ou testardes (ma soeur et moi) aussi !
    Y’a quand même pas mal de mots qui sont passés dans d’autres régions je trouve ou alors c’est que j’ai l’habitude ? Parce que le cagnard, je l’utilise beaucoup !
    Je connaissais pas le cafoutche : est-ce que son synonyme, le "caillon" est aussi de chez vous ?
    Et "péguer", tu l’as mis ou je l’ai raté ?
    Et pour expliquer "ensuqué", je dirais "dans le coltard", non ?

    • carolacheche 13/10/2011 à 20:59 #

      Oh je ne savais pas pour ta mère. Tu dois bien comprendre alors… mais tu y as vécu ? ou pas du tout ?
      J’ai oublié PEGUER ! Tu fais bien de me dire… grossière erreur. Ca fait parti du vocabulaire de base ça. Je vais faire un edit pour le rajouter à la liste. Merci de m’y avoir fait penser.
      Par contre je ne connais pas le caillon. On en apprend tous les jours :)

      • Maman Sioux 14/10/2011 à 14:46 #

        En fait, j’ai passé mon enfance à Montpellier. Mais j’allais tous les ans à Marseille et j’avais surtout ma mère, pratiquant le provençal et le marseillais au quotidien dans ma maison ! (l’une de nos chattes s’appelle Lougat… saurais-tu le traduire ? ;-)
        En effet, péguer, c’est du vocabulaire de base voyons ! A tel point que moi, je ne savais pas que c’était du sud et les gens comprenaient jamais ce que je disais quand j’ai eu migré dans le poitou :-(

      • carolacheche 19/10/2011 à 12:16 #

        Oh non, tu me poses une colle. C’est quoi un Lougat ?
        Pour péguer j’ai eu la même réaction que toi, la première fois que je l’ai dit à une copine qui n’était pas de la région, elle m’a regardé avec des gros yeux. Tout comme cairon d’ailleurs. J’étais persuadée que ça existait dans le dictionnaire.

  4. Maman Sioux 13/10/2011 à 16:46 #

    Sinon, merci, c’était super marrant :-))
    (et je viens de voir que j’ai fait une grosse faute de conjugaison au-dessus mais c’est l’exception qui confirme la règle, dirons-nous…)

    • carolacheche 13/10/2011 à 21:01 #

      Oh je dirai rien, j’en ai trouvé chez moi aussi des fautes.

  5. laptitegrainefolle 13/10/2011 à 16:51 #

    t’as oublié "péguer" :) :)

    haaa, j’aime ton article, je me sens comme à la maison! :) -mais peuchère, moi je trouve pas ça si péjoratif en fait… et j’adore quand mes grandes tantes l’associent dans la phrase "ho peuchère, y me fait peine, vé!" …haaaa (c’est un haaaa soupir, parce que mon chez moi me manque! …même si ici ces expressions sont aussi très courantes!)

    • carolacheche 13/10/2011 à 21:04 #

      Mais ouiiiiiii péguer ! Le mot à ne pas oublier, et pourtant je l’ai fait ;)
      Tu as raison, quand on dit peuchère (pour plaindre qqn) ce n’est pas péjoratif, même affectueux. Par contre quand on dit de quelqu’un que c’est "un peuchère" c’est quand même quelqu’un qui craint un peu… Tout est dans la nuance ;)
      Vers chez toi on est trop snob ! on parle plus anglais que français d’ailleurs. Non ?!

  6. Anne Cé 13/10/2011 à 16:52 #

    ce genre de dico est toujours très marrant, je découvre des mots ou des expressions et il y en a d’autres que j’ai déjà entendu par ici (sud ouest !)

    apparemment, esquinter ça se dit partout je crois ! :D
    être mal fagoté ou rien capter aussi
    les arpions, la bringue, être une brêle, Se fader quelqu’un, être daubé, les roubignolles, chouraver, ça aussi c’est plutôt connu, je ne pensais pas que c’était du parler marseillais mais plutôt de l’argot…

    Par ici, on entend pas mal : Rien à caguer (littéralement caguer = chier. Ici on dit aussi me fas cagat = ça me fait chier), être dans la cagade (= dans la merde), adiou, eh bé, qu’es aco, les collègues, les estrangers, cafi, le cagnard… le bras cassé / un branquignole / une chèvre, ça s’emploie aussi…
    en revanche pas de peuchère, ici. le mot emblématique c’est (ou plutôt c’était) "boudu !" (et sa variante "boudu con !")

    • carolacheche 13/10/2011 à 21:33 #

      Oui tu as raison, c’est sans doute plus de l’argot que du "Marseillais" réellement.
      C’est drôle de constater qu’entre le Sud Est et le Sud Ouest il y a autant d’expressions similaires. Mais le "boudu" je (on?) ne l’emploi pas ici.
      Ce que j’aime le plus dans le sud ouest, c’est l’accent…. J’adore ! Et l’accueil, la sympathie des gens (non non je ne suis pas là pour te flatter).

  7. Notre petit bout 13/10/2011 à 16:59 #

    Sur toute ta liste j’en connais une bonne vingtaine! Mes grands parents ont longtemps vécu à Toulon alors ça aide!
    en tout cas c’est cool j’ai appris plein de choses
    merci ;-)

  8. Une cagole à Paris 13/10/2011 à 17:53 #

    "Espanter" c’est pas de Montpellier ça ?

    Sinon merci pour ce papier ;-) , du coup ça me démange de compléter la liste sur mon blog…

    • carolacheche 13/10/2011 à 21:36 #

      Tu dois bien le savoir… le "cagole" s’exporte bien ;) de Montpellier à Paris.
      Plus sérieusement, je sais pas. J’ai listé les expressions du coin (13/84) mais j’imagine que ce n’est pas typiquement du marseillais, mais plutôt un argot, ou patois provençal.
      Je serais ravie de lire ta liste, on pourra la relayer ici afin de compléter ce dictionnaire.

  9. La Journaliste IT Pink & Green 13/10/2011 à 19:50 #

    Ooooh grâce à toi je comprends mieux certains dialogues :D merci ! Par contre comme les autres, certains mots (chourer, fagoter, capter…) sont un peu partout en France non ? Je savais pas leur origine…

    • carolacheche 13/10/2011 à 21:38 #

      Effectivement, je pense que vous avez raison en me disant que ce n’est pas du marseillais. Disons que ce sont les expressions souvent utilisées dans le coin, mais qui ne sont pas propres aux cagoles.
      D’ailleurs, les cagoles (j’en ai même pas fait la présentation) elles parlent plus le wesh-wesh que le provençal ;)

  10. Sandy 13/10/2011 à 20:09 #

    J’adore les expressions de notre région, toujours TRES imagées ! Quelques petits compléments : aller chercher Molinari ( pour presser quelqu’un), gangasser ( secouer), pompe à merde ( euh, faut que j’explique ?!)…
    "Bordille" à toujours été mon expression préférée…

    • carolacheche 13/10/2011 à 21:40 #

      Oh merci pour ta contribution. Je ne connaissais pas ces deux là.
      Pompe à merde en revanche… c’est un GRAND classique ;)
      Et "bordille" on pourrait peut être le traduire par "putain" qu’est-ce que tu en penses ? Difficile à expliquer quand même.

  11. Lola SurLaToile 13/10/2011 à 23:47 #

    Très sympa ton dico… ayant subi (avec joie) l’influence sud-ouest, j’en connaissais déjà certains, même s’il y a des particularités (pour moi, ça pègue, ça veut juste dire que ça colle, et pour Estouffe gari, je connaissais entougnant)…
    Et au fait, le wesh-wesh, c’est quoi ça ?

    • carolacheche 19/10/2011 à 12:13 #

      Ah ah, le wesh-wesh c’est la génération Skyrock ;) Vocabulaire une peu "caillera" (ça fait vieux con de dire ça)
      "Entougnant" je ne connaissais pas. J’aime bien la sonorité

  12. Purplenessa 14/10/2011 à 00:02 #

    Bon sang, la prochaine fois que j’ai un coup de mou, je relis ça, et si je me marre comme ce soir je suis guérie !
    Je vois que dans l’Ain, ma région natale, on utilise pas mal de ces expressions (Etre mal fagoté, esquinter, être d’équerre, bringue, branquignole ) , mais pas les plus drôles (peuchère, se taper une sègue (LOL!), cafi, répépier, frit confit, et le meilleur… la PANTOUFLE !!! Ha mais non, super LOL !)
    Et en te lisant j’ai l’impression d’entendre l’accent de là-bas, c’est magique… (j’adore les accents). D’ailleurs je vais bientôt entendre le tien héhé ! :)
    J’aurais bien fait un récap des expressions Picardes mais je ne suis pas là depuis assez longtemps… Mais ça serait drôle, y’en a qui valent le détour !

    • carolacheche 19/10/2011 à 12:14 #

      Alors alors, maintenant que tu m’as vu, je l’ai tant que ça ou pas l’accent ?
      Toi non en tous cas (ou alors très discret) :)

  13. unemamancreative 14/10/2011 à 08:56 #

    J’adore, moi j’adore cet accent et les petits mots bien de là bas, en Bretagne on en a plein aussi mais ça fait tout de suite moins ensoleillé ;)

    • carolacheche 19/10/2011 à 12:15 #

      Ce n’est donc pas une légende alors cette histoire de soleil en Bretagne ? :p

  14. La Mère Joie 18/10/2011 à 15:28 #

    Eh eh , j’adore !

    • carolacheche 19/10/2011 à 12:19 #

      Toi aussi tu dois en avoir des belles à nous faire découvrir ;)

  15. Cec 18/10/2011 à 15:33 #

    "Chien des quais" pas mal aussi….???

    • carolacheche 19/10/2011 à 12:19 #

      ah oui effectivement ! Je ne connaissais pas, je complète donc ma liste de surnoms les plus improbables :)

  16. fleurdo 21/10/2011 à 16:59 #

    Je suis plus à l’ouest du 13 et j’emploie ces expressions depuis toute petite… et je te dis pas les yeux des gens à Paris quand je sortais certaines expressions dans ma toute jeunesse ^^
    Ce billet est mon smile de la journée! Merci pour ce bon moment du sud :))

    • carolacheche 22/10/2011 à 22:10 #

      Contente de donner le sourire :)
      Il semblerait que tout ça ne soit pas typiquement Marseillais mais plutôt de l’argot.

      • fleurdo 23/10/2011 à 08:03 #

        De l’argot du sud ;)

  17. Mia 27/10/2011 à 02:27 #

    Ca m’a fait sourire de réentendre tout ce vocabulaire. On a été voisine jusqu’en début d’année ! La semaine dernière un "collègue" est venu et j’ai été toute :-) de l’entendre parler !
    Quant à monsieur (?) Deguin… les (vrais) collègues de Daddy To Be ce sont bien moqués de #surnom qu’il lui avait donné#…
    Ils nous ont même offert un bouquin pour les décoder !!

    • carolacheche 31/10/2011 à 18:59 #

      Ohoh, nous n’étions pas très loin… Mais je sais que tu continues à entendre chanter les cigales de temps en temps ;)
      Un bouquin pour décoder ? Ah oui lequel ? je suis curieuse

  18. sabilily 23/11/2012 à 10:51 #

    j’en connaissais pas mal, pas tous , tu m’a bien faite rire ce vendredi matin…

    • carolacheche 15/01/2013 à 18:26 #

      Pourtant tu es bien du sud toi ;)

      • sabilily 17/01/2013 à 13:07 #

        ba non minette , je suis là que depuis 16 ans, j’suis une de la région parisienne, coupée ch’tis, bisous ma belle

Rétroliens/Pings

  1. De la tarte à l’ail et bien d’autres « Histoire de nombrils - 17/11/2011

    [...] attendant, si tu veux, je suis aussi sur facebook MARSEILLE VOUS INSPIRE Après avoir publié un dico franco-cagole, je ne pouvais éviter le parler marseillais ! La cagole, ça vous a inspiré, elle revient à [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  637 followers

%d bloggers like this: