Archive | 2- Beaucoup… gourmande Flux RSS pour cette section

Un cadeau pour les gourmand(e)s

13 déc

Chez les Nombrils, les cadeaux sont home made.

Aujourd’hui, je te présente un cadeau maison pour les gourmand(e)s. Tu les auras peut être déjà vu sur la toile sous le nom de Kit à cookies, SOS cookies. Pour ma part, je me suis largement inspirée de ceux de Khala.

***

Le principe ?

Un bocal dans lequel tu superposes tous les ingrédients nécessaires à la préparation de cookies. La personne à qui tu les offres n’aura qu’à rajouter du beurre et un oeuf.

C’est bien sûr TRES bon, joli (on dirait les bouteilles que l’on remplit de sels de bain colorés), original et aussi économique (tout au plus 4-5€ par kit).

***

Il te faudra des bocaux en verre d’une contenance d’un litre. Je n’ai pas trouvé des bocaux Le Parfait autrement que par lot de 6. En l’occurrence je n’en voulais que 3, du coup j’ai acheté des pots en verre à visser chez Zodio (3€ l’unité).

***

Une fois les pots lavés et bien séchés, dans un premier temps tu vas mélanger les ingrédients suivants :

  • 250 g de farine blanche T55
  • 1 cc de bicarbonate
  • 1 cc de levure chimique
  • 1/2 cc de sel

Que tu vas déposer dans le fond bocal, puis couche par couche, tu vas alterner les ingrédients suivants dans l’ordre :

  • 100 g de flocons d’avoine
  • 100 g de chocolat pâtissier concassé en petits morceaux
  • 35 g de pépites de chocolat
  • 100 g de vergeoise ( ou de cassonade )
  • 100 g de sucre blanc
  • 75 g de noix concassées
  • 25 g de raisins secs
Y’a plus qu’à fermer le bocal et rajouter une petite étiquette avec le texte suivant :
" Verser le bocal dans un saladier puis ajouter 1 oeuf et 125g de beurre mou, mélanger et former des boules de pâte de la taille d’1 balle de golf. Disposer-les sur une plaque et faire cuire 12 à 15 min à 180°C. "
Evidemment, tu me connais, j’en ai profité pour me faire une fournée de cookies (20 GROS cookies). Je pense que la prochaine fois je rajouterai un peu plus de chocolat.
A toi maintenant > Bon appétit !
***

D’autres jolis Kit Cookies chez Chef Nini, Douceurs de Mina (avec des photos – un pas à pas très clair), La popotte de Manue, Papilles et Pupilles qui propose également des étiquettes sympa

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma deuxième maison

21 oct

Il y a quelques jours, Zodio Avignon ouvrait ses portes en avant première aux blogueuses de la région. Tu me connais, y’avait de la bouffe, de la lumière, je suis rentrée… et là : bim > le coup d’éclat !

Je connaissais déjà le concept de ces magasins, je savais à quoi m’attendre : tout ce qu’il faut pour cuisiner, recevoir, décorer, créer, ranger et chouchouter ses enfants. Mais quelle fût pas ma surprise quand j’ai pu visiter le magasin. J’étais à mille lieues de penser qu’on y trouverait vraiment TOUT. Tu nous aurais vu, nous, ces pintades en furie bavant entre deux allées devant l’accessoire cuisine qui nous manquait, la vaisselle qui nous fait rêver, le linge de maison qu’on ne trouve nul part, et même des furets pour nettoyer les radiateurs…

Ca c’est un petit clin d’oeil à la directrice du magasin qui a voulu nous faire croire que c’était la vente N°1 du magasin… Moi je dis LAULE (oui je sais ça c’écrit pas comme ça et alors ?!) avec toutes ces jolies choses les gens achètent pratique ?! 

Bon en fait, elle a peut être raison. Car pour être honnête on y trouve du futile comme de l’utile. Et surtout tout ce qu’on ne trouve pas ailleurs.

Tu vois les gamins devant le sapin de Noël à 23h59 ?! Bah nous c’était pire. Des hiiiiiiiiiiiiiii, haaaaaaaaaaaaaaaaa, ohhhhhhhhhhhh ! [Non, on est pas en train de monter une équipe de pom pom girls].

Je suis bluffée !

***

Evidemment une horde de pintades en mal de shopping, qui n’ont pas le droit d’acheter parce que le magasin n’est pas encore officiellement ouvert… fallait les nourrir pour les calmer.

Du coup on s’est vu offrir un petit déj’, préparé par Pierre, le chef atelier cuisine. Au fait, Pierre, j’ai oublié de te demander… veux-tu m’épouser ? Non parce que y’a un moment donné faut dire ce qui est. Un mec qui me fait des cannelés, des croissants, des pains au chocolat, des cookies aux figues, de la salade de fruits à la lavande, etc. moi je l’épouse tout de suite [Oui Nelson ?! Hum hum. On me dit dans l'oreillette que je suis déjà mariée... ah oui c'est vrai oups]. 

***

Sinon le kiff de la matinée, c’était aussi de voir les jolies choses créées, rafistolées, customisées, modernisées… par Lauriane la chef atelier déco. Des idées en veux tu en voilà !

Ca claque non ?! Tout ça avec des vieux meubles pourraves dénichés au Troc truc much. Chapeau !

Y’a fort à parier que je m’inscrive fissa aux ateliers afin d’apprendre avec elle toutes ses petites techniques.

***

Je suis ressortie de Zodio avant pleins d’idées… Principalement pour la chambre de Petit Nombril que je dois finaliser.

J’ai aussi vu LA vaisselle que je compte bien me faire offrir pour noël.

Chéri si tu me lis… je veux CA ! Par contre ça passe pas au lave vaisselle donc prévois des gants Mapa aussi pour toi ;) T’es un amour

***

Et puis surtout je me suis rendu compte que je n’étais si folle que ça. Non, je ne suis pas la seule à ranger le linge par couleur.

***

Parlons concrètement…

La pré-ouverture c’est le 24 octobre. Tu peux t’y rendre avec l’invitation ET le chèque cadeau téléchargeable en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Si tu préfères attendre l’ouverture officielle, parce que t’es comme ça toi, t’aime pas les privilèges et puis t’aime bien te frapper tout le monde… tu peux y aller à partir du 26 octobre.

Et si tu peux pas là tout de suite… bah tu gardes le lien dans tes favoris parce que le chèque cadeau, il est valable jusqu’au 31 décembre. Et si je me trompe pas, cette année Noël ça tombe le 25 décembre. Yeah ! le chèque cadeau il tombe pile poil dans la période des achats de fin d’année… trop fort Zôdio !

Ca te dirait d'avoir un chèque cadeau valable jusqu'au 31 décembre 2011 ?! Alors clic ici et va chercher bonheur ;)

… Et au cas ou, si mon homme ne voit pas passer le message subliminal. Toi lecteur de l’ombre, tu peux toujours me l’offrir la vaisselle ;) Oui moi aussi je t’aime !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le gâteau mousseux

5 oct

Depuis que j’ai découvert la purée d’amande, j’en mets de partout ! C’est bien simple dès que je vois une recette je la tente… remplacer du beurre ou de l’huile par cette purée végétale c’est quand même une belle alternative gourmande.

Mon incontournable désormais c’est la béchamel sans beurre ! Tu gardes ta recette traditionnelle sauf que tu remplaces le beurre par la même quantité de purée d’amandes (moi je la prends blanche, mais il existe aussi de la complète).

***

Ce weekend, j’ai eu une terrible envie de gâteau au chocolat. Et tu me connais… j’allais pas rester les bras croisés à attendre que ça passe. Me voilà à googliser "gâteau chocolat purée d’amande" et là… tatatra ! Je tombe sur LA recette incontournable. Tellement incontournable qu’elle est sortie à peu près dans TOUS les blogs culinaires en 2008 et j’étais passé à côté… bref ! Il s’agit donc du gâteau mousseux au chocolat de Laurence Salomon.

***

Ingrédients :

  • 100g de chocolat pâtissier
  • 80 ml de lait d’amande*
  • 2 oeufs
  • 1 c. à soupe bombée de purée d’amande blanche
  • 1 c. à soupe rase de farine
  • 3 c. à café de confiture (moi j’ai pris de la confiture maison de framboises)
* Comme je n’avais pas de lait d’amande, j’ai malangé une c. à soupe de purée d’amande à de l’eau pour obtenir un lait d’amande. Magique !
Et là tu te dis, elle a oublié quelque chose… pas de beurre, pas de sucre ?! Mais ouiiiiiiiii ! Cette recette est magique je te dis !!!!! (ahhhhh on sent la nana hystérique, super emballée par une recette ?!)
***
Préchauffer le four à 160°
Faire fondre le chocolat au bain marie, ajouter le lait d’amandes en fouettant . Hors du feu incorporer les jaunes d’œufs, la purée d’amande et la farine.
Ajouter la confiture de framboise.
Battre les blancs en neige. Puis les incorporer au précédent mélange.
Verser l’appareil dans des petits moules silicones et enfourner environ 15 mn.
***
Hop c’est cuit… maintenant (et c’est là le plus dur) tu mets tes petits gâteaux au frais. Si tu veux pas réchauffer ton frigo et consommer trop d’électricité, tu les laisse refroidir (sur le rebord de la fenêtre par exemple), puis ensuite seulement tu les mets au réfrigérateur.
Pour ma part j’ai préparé les gâteaux dans l’après midi et on les a mangé le soir.
***
Regarde moi ça si ça donne pas envie !
Des petits gâteaux au chocolat TRES mousseux, aériens. On a l’impression de manger une mousse au chocolat. J’adore cette recette. Merci Laurence :)
***
***
Servi avec un café c’est tout simplement succulent…
Le côté frais et mousseux se marie à merveille avec un café serré.
***
***
La confiture a tout juste sucré le gâteau mais faut bien l’avouer il n’a AUCUN goût de framboise, pourtant je suis sûre que ça irait bien ensemble…
Ca tombe bien j’avais du coulis de framboise au congélateur. Et hop, voilà :
***
***
Une très belle alliance !
Recette à faire… et re-faire. Un délice.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces petits riens qui font mon grand bonheur

26 sept
  • Boire un café en terrasse pendant que je sais que ma crevette est entre de bonnes mains.
  • Porter Petit Nombril en écharpe sur le ventre pendant qu’elle a le hoquet et retrouver les sensations de la grossesse.
  • Se lever au son des "kitisous" (surnom donné dans le coin aux oiseaux printaniers dont le chant ressemble au son "kitisous-kitisous-kitisous").
  • En devenant mère à mon tour, prendre conscience de l’amour incroyable que m’ont porté mes parents.
  • Ressortir l’album photo du mariage, revivre les sensations de cette journée en dehors du temps.
  • Faire fondre sous la langue les chocolats qui accompagnent les cafés de la maison du bon café. Surtout ceux qui crépitent (comme les bonbons de  notre enfance).
  • L’odeur du chocolat qui se diffuse dans la maison pendant que le gâteau cuit au four.
  • Se rendre compte à quel point Petit Nombril ressemble à son père, sans jamais ressembler à ma belle mère.
  • Regarder des courts métrages : Foutaises de Jeunet, J’ai vomi dans mes cornflakes de Tapas Film,
  • Avoir le bout des doigts usés après avoir trop joué de la guitare.
  • Rentrer son cul dans un jeans dans lequel j’avais perdu tout espoir.
  • Sentir le regard d’un homme sur moi après des mois en mode "baleine", se sentir femme, désirable.
  • Remettre de l’eau chaude dans la baignoire… sentir la chaleur se diffuser sur mon corps.
  • Ecouter Mercedes Benz de Janis Joplin , Châtenay Malabry de Vincent Delerm, Can you blame the sky de Alela Diane, Ignore moi de Mélanie Pain, assumer mon côté Bobo
  • Aller à la mer l’hiver, faire des roues dans le sable, avoir 10 ans.

Bonheur

Même que si tu regardes bien, je porte un bracelet Bijoux by Lola

  • Essayer sa robe de mariée… y rentrer encore (et même la trouver un peu grande).
  • Se rendre compte que l’on a le meilleur ami qui soit.
  • Prendre un bain avec mon bébé.
  • Se lever un matin et trouver une nouvelle branche à une de mes plantes d’intérieur.
  • Se faire tirer les cheveux par Petit Nombril… juste parce que c’est elle.
  • Allumer la TV/radio, tomber sur Jean François Zygel, l’écouter amoureusement/religieusement.
  • Sentir l’odeur du pain chaud, de l’herbe coupée, du lait fraise.
  • Passer du temps dans une librairie. Touche des livres, les feuilleter, les sentir, repartir les bras pleins.
  • Rire aux éclats avec ma fille, mon mari, lors d’une bataille de chatouille.
  • Recevoir une lettre de 10 pages de ma chère copine de collège, hésiter à lui répondre par mail par facilité, prendre un stylo, un papier et écrire… retrouver le plaisir manuscrit.
  • Finir la portion de compote maison de Petit Nombril quand elle n’a plus faim.
  • Ecrire à une des sage femme qui m’a accompagné pendant ma grossesse, recevoir une réponse – très émouvante – pleurer, constater qu’il y a vraiment de belles personnes dans les hôpitaux.
  • Voir son compte à découvert… et relativiser, se dire que le congé parental n’est pas un sacrifice financier, mais un don de temps d’une mère à sa fille (et/ou l’inverse).
  • Malgré le gros ras le bol (par moment), l’énervement (souvent)… être sûre de soi : mon mari c’est pour la vie.
  • Participer à des concours avec l’espoir de le gagner.
  • Sentir l’odeur des allumettes, bougies tout juste soufflées.
  • Pleurer à la mort de Billy dans Ally McBeal, à la fin de My Girl, de E.T. (je vous ai dit que j’avais 10 ans), à la bande annonce de la Guerre est déclarée ou encore un heureux évènement… se dire qu’on est vraiment pas une fille pour rien.
  • Dire que Facebook c’est de la merde, y aller quand même tous les jours, regarder les suggestions d’amis et retrouver une vieille copine à qui on pense souvent, sans savoir où et comment la retrouver… AimerFacebook.
  • Manger de la glace au basilic, un biscuit à l’huile d’olive, des calissons, de la fougasse… aimer sa région.
  • La regarder, encore et encore… la trouver belle, se dire que c’est MA fille.
  • La voir grandir, gagner en autonomie, devenir une petite fille, un adulte en devenir.
  • Regarder en arrière et se dire que tout ce chemin parcouru (parfois long, tortueux, douloureux) il valait le coup et putain ce qu’il est beau.
  • Regarder encore et encore Eternal Sunshine of the spotless mind, Ne le dis à personne, Les lois de l’attraction , etc.
  • Ecrire, ici ou ailleurs, être lue, commentée…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma gourmandise me perdra #3 Petits choux au basilic farcis au chèvre

8 août

Dans la série ma gourmandise me perdra, voici la version :

Je m’ennuie (si si c’est possible), il est 19h, je sais pas quoi faire, je me lance dans des petits choux au basilic et au chèvre

Oui, je suis une gue-din ! Quand j’ai rien à faire je fais des choux comme si on attendait l’ambassadeur. Mais c’est la faute de ma mère aussi… (faut bien trouver une excuse à mon engraissement) A chaque fois que je vais chez elle, je ramène plein de fruits et légumes du jardin, des herbes fraîches, du fromage de la ferme voisine, etc.

Je ne savais pas quoi faire de tout ce basilic qui embaumait ma cuisine. Ni une ni deux, me voilà lancée dans la préparation de petites bouchées apéritives.

Pour faire une cinquantaine de ces petites merveilles, il te faudra donc :

  • 115 g d’eau
  • 125 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 4 oeufs
  • une vingtaine de feuilles de basilic frais
  • du fromage de chèvre frais (type Petit Billy)
  • fleur de sel
***
Préparation :
Etape 1 :
Faire chauffer eau, beurre avec une pincée de sel. Au moment de l’ébullition, jeter la farine d’un seul coup. Faire sécher à feu doux en tournant sans arrêt avec une cuillère en bois.
Attention, la pâte ne doit pas cuire, mais former une boule se détachant bien de la casserole.
Incorporer les oeufs entiers l’un après l’autre et hors du feu.
Laisser refroidir environ 30 mn.

Etape 2 :

Préchauffer le four Th. 7 pendant 10 mn.

Pendant ce temps, ciseler le basilic et l’incorporer à la pâte à choux.

Etape 3 :

Former des petits choux à l’aide de deux cuillères et les déposer sur une plaque avec du papier sulfurisé. Pour ma part, je les ai fait de la taille d’un cochonnet environ (pardon hein, mais habitant dans les bouches du Rhône mes repères sont forcément autour de la pétanque… bon si tu préfère de la taille d’une noix).

Attention, les choux ça gonfle ! prévoir un espace suffisant entre deux.

Et j’ai failli oublier, c’est à ce moment là que tu saupoudres de fleur de sel (pas trop quand même).

Etape 4 :

Enfourner pour 15-20 mn environ. Je te conseille de surveiller car d’un four à l’autre ça change. Mais SURTOUT tu n’ouvres pas le four pendant la cuisson, sinon tes choux ils tombent et ça perd un peu de son intérêt.

Chez moi il aura fallu 17 mn pour qu’il soit cuits, dorés juste ce qu’il faut.

Etape 5 :

Une fois sortis du four, tu peux désormais les farcir de fromage frais. Tu peux utiliser une poche à douille. Personnellement, j’ai juste fait une petite entaille sur le côté des choux, et je les ai farcis avec du Petit Billy.

Le côté chaud / froid était très agréable en bouche.

***

Je n’en ai farci qu’une dizaine, les autres je les ai congelé pour un jour où je recevrai réellement l’ambassadeur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma gourmandise me perdra #2 Gâteau au chocolat

3 août

Après la recette du Salidou, voici une recette aussi rapide à faire qu’à manger.

Rien de bien nouveau, cette recette on la trouve un peu de partout sur le net et notamment .

Il s’agit donc du gâteau au chocolat au micro onde en 6mn

Cette recette je l’a fait souvent depuis que je l’ai découvert car elle cumule plusieurs avantages :

  • Elle est très rapide à faire. 3mn de préparation, 6mn de cuisson
  • Elle n’utilise que des ingrédients que l’on a TOUJOURS dans son placard
  • Elle permet de ne pas trop salir de vaisselle
Et surtout : ca gâteau est une tuerie ! Un régal, tendre, jamais sec.
Incroyable quand on sait qu’il s’agit d’une cuisson au micro onde ! Aussi bien que je l’appelle aussi la recette anti déprime. Un petit coup de mou ?! Aller hop le gâteau au chocolat. Miam
***
Pour cela rien de plus simple :)
Il te faut :
  • 180g de chocolat pâtissier
  • 80g de beurre
  • 125g de sucre
  • 50g de farine
  • 2 càs d’eau
  • 3 oeufs
Tu n’auras à laver QUE :
  • un saladier
  • un fouet
  • un couteau
  • une cuillère
  • tes doigts (à lécher)
***
Alors comment on fait ?
Tu mets à fondre pendant 1mn le chocolat et le beurre. Le tout coupé en petit morceau ET en n’oubliant pas l’eau.
A peine sorti du micro onde, tu mélanges le tout pour finir de fondre les carrés de chocolat récalcitrants.
Tu ajoutes un à un les oeufs, la farine et le sucre. Tu remues…
Hop ton appareil est prêt, tu n’as plus qu’à le verser dans un plat qui passe au micro onde. Pour ma part, j’utilise un moule à cake en pirex.
Cuisson 6mn30 puissance maximale
***
Voilà c’est prêt !
Bon appétit
***
Astuce de dernière minute : si il tu ne manges pas tout immédiatement (c’est que tu es TRES fort), je le trouve encore meilleur réchauffé au micro onde 30 secondes le lendemain

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma gourmandise me perdra #1 Salidou

10 juin

Je sais pas pour toi, mais moi quand j’ai pas trop le moral (ou même quand je l’ai en fait) je me rabats sur la bouffe. J’éprouve souvent le besoin de grignoter salé/sucré, ça dépend de mes humeurs.

Avant hier, j’ai eu une envie de Salidou. Mais si tu connais… la fameuse crème au caramel beurre salé ! Aller comme je suis sympa je te file la recette :

Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  637 followers